Suivi de projet UX : Anticipez les dérapages !

On y est ! Votre prochain projet UX est sur le point de commencer, vous êtes dans les startings blocks et vous vous posez encore quelques questions ce qui est tout à fait normal :

  • Vont-ils me livrer le périmètre attendu ?
  • Vont-ils consommer le temps de manière optimale ?
  • Comment avoir une vision du temps consommé ?
  • Comment réorganiser un projet en temps réel ?

C’est un sujet que nous connaissons bien chez Kirk , et nous pouvons tous en avoir la maîtrise en suivant quelques règles essentielles. Nous avons cherché à travers cet article à raconter les expériences que nous avons pu vivre sur certains projets et ainsi vous armer pour optimiser au maximum la qualité de conduite de vos projets UX et la gestion du temps.

Tenez vous prêt, on continue de vous ouvrir les portes de l’amélioration continue.

Définissez votre MVP

Votre minimum viable product va permettre à votre produit de fonctionner avec ses composants essentiels tout en prouvant sa légitimité sur un marché du numérique ultra concurrentiel. Imaginez le centre névralgique de votre produit, celui qui va permettre d’aligner vos équipes sur :

  • Les parcours principaux attendus
  • Les parcours secondaires qui peuvent être faits en interne
  • Ce qui va être testé auprès de vos utilisateurs pour valider vos hypothèses
  • Ce qui va être priorisé dans vos prochains sprints de développement

Une fois le cadre défini, c’est du bonheur pour un designer ! Le MVP permet d’adapter le temps de conception du prototype au périmètre de livraison attendu. Cela permet d’éviter de mobiliser les efforts sur l’ensemble de votre produit provoquant une déperdition de temps.

L’intelligence du designer est censée intervenir aux endroits clés de l’expérience utilisateur.

Chez Kirk, on vous aide à définir votre MVP par le biais d’ateliers et de livrables permettant d’avoir une feuille de route à suivre tout au long du projet.

Demandez les timesheets

Une gestion optimale du temps passe par un suivi précis et rigoureux.
Il est donc important que chaque heure utilisée à animer un atelier ou concevoir une fonctionnalité soit correctement renseignée et accessible pour comprendre le rapport entre le travail réalisé et le rendu.

Depuis la création de l’agence nous mettons à disposition en toute transparence le temps consommé auprès de nos clients. Il permet ainsi de sensibiliser chaque personne du projet aux tâches qui peuvent être chronophages. Vous pourrez ainsi réajuster le périmètre en temps réel mais j’en parle un peu plus loin dans cet article… 😉

L’optimisation de nos workflows opérationnels étant une priorité, aussi appelé DesignOps, la mise en place de l’envoi d’un rapport hebdomadaire avec le temps global consommé pour pouvoir réagir en cas d’avance ou de ralentissement du projet est un indispensable en 2020 !

Reconfigurez en temps réel

Nous limitons au maximum les risques d’un projet mais nous savons d’expérience que de nouveaux paramètres peuvent entrer en jeu. Par exemple : des résultats d’interviews que vous auriez menées en interne et qui remettent en question votre MVP… Don’t panic !

La gestion du risque fait partie des qualités d’une bonne agence UX, il faut être capable de réagir et d’adapter le reste du temps à la demande. Le niveau de précision ne sera peut-être pas celui attendu initialement mais dans une majorité des cas la solution trouvée par le consultant et le designer de votre projet permettra de garder les équipes business et techniques alignées.

Un produit bien conçu est un produit réfléchi de manière à être évolutif, il permet ainsi d’adapter les interfaces aux incidents de parcours.

Mobilisez vos équipes

Un projet UX, ça ne se prend pas à la légère, ça demande de la ressource ! Le fait que certaines parties prenantes ou décisionnaires n’assistent pas aux ateliers ou aux design reviews organisés par l’agence ralentit l’avancée du projet et consomme du temps quand chacun doit par la suite « raccrocher les wagons ».

Dès le début il est important d’identifier les membres qui valident les évolutions du prototype sans risque de déperdition d’informations. Une équipe type peut se composer de cette manière :

  • Un CEO/décisionnaire pour valider que les choix sont faits en accord avec les enjeux business de l’année
  • Un CTO pour valider que les choix respectent les contraintes techniques fixées
  • Un PO pour valider que les choix concordent avec le backlog établi en amont et sur vos prochains sprints

Lancez-vous !

Avec ces 4 règles en tête, vous êtes armés pour votre prochain projet, ne les oubliez pas et croyez-moi vous gagnerez en efficacité !

Vous avez un produit sur lequel vous souhaitez faire intervenir des experts UX, Kirk a tout prévu ! Contactez-nous pour en savoir plus.

Tristan Roger

Co-fondateur Kirk, Consultant UX et Facilitateur

Suivre Tristan sur LinkedIn